Ile d'Aix

Musée Napoléonien

Maison où Napoléon Ier a passé ses derniers jours avant d’être exilé à l’île de Sainte-Hélène.

Tél. +33-(0)5.46.84.66.40

Musée Africain -

Tél. +33-(0)5.46.84.66.40

Depuis 1933, le musée abrite des collections zoologiques et ethnographiques rassemblées par le baron Gourgaud

Jours et horaires d’ouverture :

Du 1er avril au 30 septembre : Ouvert tous les jours de 9h30 à12h00 et 14h00 à 18h00
(dernière admission 1h avant la fermeture)

Du 1er au 31 octobre : Ouvert tous les jours sauf le mardi de 9h30 à12h00 et 14h00 à 18h00 (dernière admission 1h avant la fermeture)

Du 1er novembre au 31 mars : Ouvert tous les jours sauf le mardi
e 9h30 à 12h00 et 14h00 à17h00 (ernière admission 1h avant la fermeture)

Durée de la visite : 1h15 environ

Maison de la Nacre

Grâce à lui découvrez la spécialité de l’île d’Aix.

La Maison de la Nacre créée par Yvonne et Léon GALLET début des années 50 donne le jour à une entreprise qui fera vivre la majorité de l’île d’Aix pendant près de 40 ans. En effet, durant toutes ces années, simultanément 30 à 40 personnes de l’île ont participé à l’avènement de la Nacre et à la pérennisation du travail de cette matière noble et rare sur l’île d’Aix.

Hervé, le dernier des six enfants, reprend l’entreprise familiale afin de perpétuer la tradition Aixoise qu’est le travail de la NACRE dont la cristallisation biologique est unique. D’art et rare le métier de NACRIER est exercé exclusivement sur l’île d’Aix pour la France, ce qui en fait naturellement la spécialité de l’île.

En 2005, Hervé créé un musée, unique en son genre, qui vous enchantera, tant par sa scénographie originale, audio guidée et constituée de 11 vidéos et 23 vitrines illustratives, que par le sujet traité et la magie du lieu. Réalisée avec la participation d’IFREMER, du CNRS et d’ORSAY PARIS XI, découvrez cette exposition où la NACRE et son travail vous sont révélés.

Visite à ne pas manquer dans le village en face de l’église.

Accessible et intelligible à tous (accès handicapés) de 9 à 99 ans.

Ouvert tous les jours du 1er avril au 30 septembre.
 

Avril, mai, juin et septembre de 10h à 12h30 et 13h30à17h

Juillet et août de 10h à 18h sans interruption

Groupes sur demande : réservations email ou au 05.46.84.66.17

Plus d'informations : www.iledaix.fr

La batterie de Jamblet : Espace muséographique

Inscrite dans un vaste réseau de fortifications, la batterie de Jamblet (18e-20e siècle) participait à la protection de l’arsenal de Rochefort et de la rade où mouillaient les navires de guerre.

Un système défensif en constante évolution.

Initié par Louis XIV, le système défensif de la Rade construit par Vauban, n’a cessé d’évoluer avec les progrès de l’armement et de la marine.

Simple batterie de 2 canons en 1756, la batterie de Jamblet fut détruite par les Anglais en 1757 avec les autres fortifications de l’île.
Sous le Consulat et l’Empire (1799-1815), l’ensemble de la défense de la rade d’Aix est repensé. Les batteries et les forts sont créés (fort Liédot, projet du fort Boyard) ou entièrement reconstruits (fort de la Rade et batterie Jamblet).

Dans les années 1870 , les enjeux militaires et commerciaux liés à la colonisation et les progrès fulgurants de l’artillerie rendent les anciennes fortifications obsolètes, et conduisent l’Armée à refondre toute la défense de la Rade. C’est l’âge d’or des batteries qui sont installées dans les vieux forts et sur le long de la côte regardant l’océan, comme celle de Jamblet.

A partir de 1885 , l’électrification permet la mise en place de projecteurs et de lignes téléphoniques, et la défense rapprochée de la Rade s’organise à partir de lignes de mines sous marines.

Un poste d’observation muni d’un projecteur surveille une ligne de 48 mines sous-marines. Une liaison téléphonique avec le Fort de la Rade permet d’en commander le déclenchement électrique.

Avec ce dispositif, la batterie joue un rôle de première importance et explique la raison pour laquelle le tunnel et les fossés (vestiges de la batterie napoléonienne) sont aménagés. Ils permettent à des fantassins d’assurer une défense rapprochée en évitant que l’ennemi ne s’empare du poste d’observation. Les armes sont stockées dans la casemate aux armements.

En 1900, 4 canons de 240 mm, tirant des obus à plus de 10 km, protègent le passage entre les îles d’Oléron et d’Aix. Pour calculer le tir, la portée des obus nécessite l’utilisation de lunettes d’observation dans deux postes de télémétrie. Un réseau de rail facilite l’acheminement des obus à partir de l’ancien magasin à munitions de Jamblet et le nouveau situé entre Jamblet et Fougères. 24 hommes et leurs officiers sont nécessaires au bon fonctionnement du site.

La batterie de Jamblet, encore en fonction en 1926, a été abandonnée après la seconde guerre mondiale. On peut la visiter chaque jour, librement et gratuitement.

Plus d'informations : www.iledaix.fr

Le village fortifié

Protégé par un rempart, le village abrite plusieurs édifices remarquables, dont les vestiges d’un prieuré du XIIe siècle et la dernière demeure de Napoléon Ier avant son exil à Sainte-Hélène.

Une visite est proposée le jeudi à 11h00 du 1er juillet au 31 août.

Rallye découverte « L’île d’Aix, d’un secret à l’autre »

Prestation destinée au groupe (scolaire ou non) et sur réservation toute l’année.

A l’heure convenue, accueil à l’office de tourisme et rencontre avec votre guide pour une présentation du rallye découverte :

Chaque équipe reçoit un livret jeu illustré présentant les sites et monuments majeurs de l’île ;
 

Les étapes du jeu sont ponctuées par des questions et des épreuves interactives, sollicitant les connaissances des participants, mais aussi leurs sens de l’orientation, de l’observation, de la déduction... ;  

A la fin du temps de jeu, le guide fait le point avec toutes les équipes.

Les vainqueurs sont récompensés.
nbsp;

Renseignements et réservation :
Office de tourisme du Pays rochefortais +33-(0)5 46 83 01 82

Plus d'informations : www.iledaix.fr