Destination Napoleon, Itinéraire
Européen du Conseil de l'Europe

Slavkov u Brna - Austerlitz

Eglise catholique

L'église qui se trouve en tête de la place de Slavkov fait partie des monuments uniques de l'architecture néoclassique en République tchèque. Elle fut créée entre 1786-1789 sous le commandement de Václav Antonín Kounic (Wenzel Anton Graf Kaunitz). L'intérieur de l´église est décoré, mis à part l'autel principal, de statues monumentales d’anges agenouillés. L'originalité du lieu consiste en la présence de trois chaires ; l'église devait probablement servir pour plusieurs cultes. L'église de Slavkov-Austerlitz se prévalait de plusieurs cloches : la plus ancienne, la cloche de Saint-Jean de 1762, la plus lourde, la cloche Maria de 1776 et celle de Saint-Venceslas et Saint-Jacques, cloche funèbre.

Chapelle de St Urban

Au nord, au-dessus de la ville à 362 mètres d'altitude, sur une pente couverte jusqu'au 19e siècle par les vignes, se dresse la chapelle affiliée à saint Urbain, le patron des vignobles, des arboriculteurs et des jardiniers. Selon l'acte de dotation, la chapelle fut construite en 1712 d'après le projet de Domenico Martinelli de Lucca, l'auteur du château d'Austerlitz.

 

Château D´Austerlitz

Le point dominant de la ville est représenté par le château baroque qui fait partie des véritables joyaux de l'architecture en Moravie.

À la fin du 17e siècle, l'architecte Domenico Martinelli de Lucca réalisa partiellement un ouvrage pour la famille des Kounic selon sur la commande concrète de Dominik Andřej Kounic.

Les 115 pièces, artistiquement et richement décorées, représentent le concept italien du style de vie au château. L'exposition principale du château est constitué de la galerie, à la décoration intérieure d'époque, qui met en valeur les oeuvres qui faisaient, de par le passé, partie des riches collections d'oeuvres d'art des Kounic des 17e et 18e siècles.

L'espace intérieur absolument exceptionnel du château est la salle de réunion ovale, aujourd'hui appelée « historique ». Mises à part les particularités de l'espace et de l'acoustique, les fresques de l'artiste viennois Josef Pichler attirent l'attention. C'est dans cette salle là que l'armistice fut signé après la bataille d'Austerlitz par le maréchal Berthier pour la France et par le prince de Lichtenstein pour l'Autriche.

Parc du château d'Austerlitz

Le parc du château, d'une surface de 16ha, fait partie des jardins historiques les plus importants de Moravie.

Cimetière juif

Le plus ancien lieu d'inhumation juif à Austerlitz se trouvait parait- il à l'est de la ville, près de la route de Němčany. Le cimetière se trouvait au sud de la ville près de la route de Ždánice, près de la rivière Litava. Le comte Václav Antonín Kounic, propriétaire de la seigneurie locale, le fit détruire peu avant sa mort en 1774 pour la simple raison qu'il « dérangeait » la vue du château. Une partie des pierres tombales fut transportée dans le nouveau cimetière juif auquel fut accordé un nouvel emplacement en 1744, à 1,5 km au nord de la ville sur une pente au-dessous de la chapelle de Saint-Urbain. Le cimetière est un monument protégé.