Destination Napoleon, Itinéraire
Européen du Conseil de l'Europe

Valence

Cathédrale Saint-Apollinaire

La cathédrale de Valence, l’'un des plus anciens monuments de la cité (XIème siècle) fut consacrée le 5 août 1095 par le pape, alors que celui-ci se rendait prêcher la Première Croisade. La cathédrale a connu de multiples transformations notamment lors de sa reconstruction, à l'identique, au début du XVIIème siècle, suite aux guerres de religion. Son style roman l’'apparente à d’'autres monuments d’'Auvergne et du Velay, notamment les décors en pierres polychromes. De plus, elle possède un déambulatoire permettant la libre circulation des pèlerins, confirmant ainsi son rôle d'église étape sur le chemin des pèlerinages.

Elle est classée Monument Historique depuis 1869.

Champ de Mars

L’'esplanade du Champ de Mars, véritable lien entre le centre ancien et le Parc Jouvet, joue parfaitement son rôle de “poumon vert”. Ce jardin contemporain, ornementé de magnifiques pelouses, de fontaines et de bassins, permet de retrouver un lieu de detente en plein coeur de Valence. Il est également le lieu idéal pour avoir un magnifique panorama sur l'Ardèche et plus particulièrement sur le château de Crussol qui lui fait face.

Fontaine monumentale

Les fontaines, reflet urbain des préoccupations hygiénistes du XIXe siècle, contribuent tout autant à l'agrément de la ville qu’aux progrès en matière de santé publique. Dans le cadre de l’aménagement des boulevards, Eugène Poitoux obtient le premier prix, en 1886, pour l’exécution d’une fontaine monumentale. Réalisée en pierre d’Echaillon, en calcaire de Chomérac et en pierre de Crussol, la colonne est surmontée d’un génie ailé, récemment replacé. La fontaine monumentale a été déplacée et restaurée en 2006, dans le cadre du réaménagement des boulevards.

Temple Saint Ruf

Dernier vestige de l'ordre de Saint Ruf à Valence, cette chapelle d'un prieuré roman a été sous Louis XV habillé intérieurement de stucs et de gypseries par les Chanoines de Saint Ruf. Au sein de l'édifice, un monument renferme le coeur du général valentinois Championnet mort en 1800.

Kiosque Peynet

Le  kiosque  à  musique  du  Champ  de  Mars a été créé en 1862 par l'’architecte Eugène Poitoux et deviendra célèbre en 1942 grâce à l'’illustrateur Raymond Peynet : Se rendant à Valence pour affaires, il dessina le kiosque à musique, le violoniste qui jouait seul et une spectatrice qui écoutait le concert. Les amoureux de Peynet venaient de naître et firent le tour du monde.

Devenu célèbre, Peynet revint à Valence en 1966 pour baptiser le pavillon qui porte désormais son nom.

Maison des têtes

Cette maison, propriété d’'un professeur à l'’université et consul de Valence, marque le passage du style gothique flamboyant à celui de la Renaissance. Elle doit son nom à la présence de nombreuses têtes sculptées. En façade, vous observerez les neuf figures en médaillon du rez-de-chaussée, les statues du premier étage évoquant la Fortune et le Temps ainsi que les quatre têtes symbolisant les Vents. N'’hésitez pas à accéder à la cour intérieure via le corridor qui reproduit le style de la façade. Vous y retrouverez en médaillon des bustes d'Empereurs ou de philosophes antiques.

Parc Jouvet

Labellisé « Jardin remarquable » depuis 2006, le Parc Jouvet est considéré comme l'un des plus beaux de la vallée du Rhône. Poumon vert au coeœur de la ville, ce cadre de verdure exceptionnel composé de plus de 800 arbres aux essences rares vous attend. Idéal pour une pause détente et promenade privilégiée des Valentinois, ses sept hectares sont à votre disposition : arbres, fleurs, canaux, fontaines, animalerie, oiseaux, roseraie, aire de jeux et manèges.

Ouvert de novembre à janvier de 8h à 17h30, en octobre et de février à avril de 7h30 à18h, de mai à septembre de 7h à 20h.

Fresque Bonaparte

Elle représente le lieutenant Bonaparte discutant avec ses amies Valentinoises, son frère Louis et Simon de Sucy sur les bords du Rhône en juillet 1791.

Théâtre municipal

La construction d'une salle de spectacles, lancée par un groupe d'actionnaires privés est achevée en 1837 par la municipalité. D'un extérieur sobre et harmonieux, le théâtre forme avec l'hôtel de ville le coeur de la vie publique valentinoise. Entièrement rénové, ce petit théâtre à l'italienne est l'un des joyaux de l'architecture du XIXème siècle à Valence.