Destination Napoleon, Itinéraire
Européen du Conseil de l'Europe

Iena

PATRIMOINE NAPOLEONIEN

 

Marché central

Point de rassemblement de nombreux soldats prussiens qui avaient pris la fuite après la bataille de Saalfeld. Le 13 Octobre 1806, 3000 soldats français y bivouaquaient. Après la bataille ils y firent de grands feux.

 

La cabane de Jardin de Griesbach

Le clos du théologien fut pillé par des soldats français. De nombreux habitants de la ville fuirent dans la cabane qui est aujourd’hui le siège de la custodie de l’université. Visite de l’extérieur possible.

 

La propriété Frommann

L’immeuble servait pour le cantonnement. De nombreux habitants de la ville y cherchèrent à se protéger face aux feux et pillages. Aujourd’hui, la propriété fait partie des bâtiments de l’Université. Visite de l’extérieur possible.

Eglise municipale St. Michael

Une église-halle gothique utilisée comme hôpital militaire après la bataille – 3000 blessés ont y été soignés. Cette église, avec son imposante façade et sa tour ouest, renferme dans sa chaire en pierre la tombe de Martin Luther qui avait l'habitude de venir prêcher ici.

A voir également, le passage souterrain sous l'autel et la coupole, parties prenantes des Sept Merveilles de Iéna.

Ouverture: Mi-mai au septembre: Lundi au Vendredi 10 h-13h/14h-17h, Samedi 10h-13h, visite guidée Jeudi: 15h

 

Le pont Camsdorfer Brücke

Dans la matinée du 14 Octobre 1806, le maréchal Soult marcha sur le pont. Il emmena le pasteur Putsche et le força à les guider à Closewitz. Le pont fait partie des "Sept miracles d’Iéna".

Le Mémorial de Hanfried 

La statue en bronze située sur la place du marché montre le Prince de la Cour Jean-Frédéric le Magnanime (Hanfried). La place du marché était en 1806 un point de ralliement pour les soldats.

AUTRES SITES PATRIMONIAUX

 

Mairie du 13ème siècle 

Retrouvez l'horloge astronomique du 15ème siècle ainsi que « Schnapphans », une des "Sept Merveilles" de Iéna.

 

La maison de stockage de la ville de Iéna

Cette imposante façade de bâtiment avec un hologramme remonte à la fin du 13ème siècle.