Destination Napoleon, Itinéraire
Européen du Conseil de l'Europe
Espace Aragon
Espace Aragon
Espace Maïtre de poste
Espace Maïtre de poste
Espace Aragon
Espace Aragon
Espace Jean Villar
Espace Jean Villar
Château Lesieur
Château Lesieur
Entrée du Fort Louis
Entrée du Fort Louis

Nos traditions ont de l'avenir

Le document qui fait mention de notre Village est une charte de Baudouin de Lille, Comte de Flandre, datée de mai 1067 ; ce texte nous indique que la commune avait déjà une église et jouissait de certains revenus. Cette petite communauté était installée dans une zone marécageuse avec sa première église entourée de marais et fouettée par tous les vents. La paroisse s’appellera Coudekerke (froide église). Au cours des siècles, un deuxième hameau se créé aux portes de Dunkerque : la Branche de Coudekerque. Coudekerque-Branche prend son autonomie  le 14 décembre 1789, par le décret instituant les communes. Primitivement rurale, la commune connaît une précoce « révolution industrielle », liée à l’apparition des filatures, brasseries et autres industries agro-alimentaires. Coudekerque-Branche possède des atouts indéniables permettant à l’industrie de se développer : située dans l’arrière pays de la zone portuaire de Dunkerque, elle possède de vastes zones disponibles, desservies par de nombreux canaux.

Napoléon à Coudekerque-Branche

Un lien historique avec Napoléon

Aucune des batailles des guerres napoléoniennes n’a eu lieu à Coudekerque-Branche. Mais la Municipalité, dirigée par David Bailleul, maire, et son premier adjoint Benoit Vandewalle, a souhaité par cette adhésion mettre en valeur  l’un des premiers maires : le général d’Empire Louis Thévenet. Régis Jonckheere, du Pôle Culture, cheville ouvrière du rapprochement avec la FECN, a précisé que la 3e division du corps de Marechal Davout du camp de Boulogne était établie, de 1803 à 1805, à Rosendaël, qui faisait alors partie de Coudekerque-Branche.

 

Un bivouac annuel napoléonien

Chaque année, un grand bivouac napoléonien est organisé dans le parc du Fort-Louis dans le cadre des Journées du patrimoine. Le but est de mettre en valeur l'histoire mondiale de la ville souvent convoitée lors des conflits européens en proposant des périodes allant de l'antiquité à nos jours.

A cette occasion sera présentée dans le cadre du 220ème anniversaire de la visite de Napoléon à Dunkerque une exposition de timbres et documents d'époques du camp de Rosendael en collaboration avec le Club Philatélique Dunkerquois.

L´incontournable à Coudekerque-Branche

Le parc du Fort Louis

Véritable poumon vert de la commune et du Dunkerquois avec ses 33 hectares, le Parc d'Agglomération du Fort Louis est basé sur le site d'un ancien fort militaire détruit en juin 1940 au cour de l’opération Dynamo. Il fut construit par Vauban ; aujourd'hui, on peut encore voir la porte d'entrée et les douves. Dans ce lieu, la faune, la flore et les hommes vivent en étroite relation.
En période estivale, le Parc s'anime pour toutes les générations avec des activités de plein air. Au programme : balade à dos de poneys, manège, bibliothèque, cinéma et même discothèque avec le Sound Summer Tour.

La ferme Vernaelde

Situé à l’est du Parc du Fort Louis , ce site verdoyant et gratuit est ouvert au public tous les jours.

A la fois isolée de la ville et à deux minutes de son centre, la Ferme Vernaelde est un moyen d’occulter le stress de la vie citadine : ces espaces verdoyants vous permettent d’effectuer des balades en familles, loin des aménagements urbains et de leurs pollutions sonores. Il s’agit là d’un espace de vie à part entière, un véritable paradis des fleurs des champs. Durant une partie de l’année, elles vous offrent au fil du chemin une splendide parade de senteurs, de forme et de couleurs.
Comprenant entre autre les Ecuries de Vernaelde , la Ferme Vernaelde possède de nombreuses activités réparties sur ses 15 hectares.

Le château Lesieur

En 1907, le parisien Georges Le Sieur fonde, à la limite de Coudekerque-Branche et de Cappelle-la-Grande, les huileries qui feront de Coudekerque-Branche un site économique agro-alimentaire de première importance. Dans les années 30, une vaste maison de maître, demeure des directeurs successifs de l’usine, est aménagée à proximité. Racheté par la ville, ce bâtiment, connu sous le nom de « château Lesieur », est devenu un lieu culturel de première importance.

L'espace du Maître de Poste

Ce bâtiment est un élément essentiel du patrimoine coudekerquois. Il était primitivement le centre de l’exploitation agricole du relais de la poste aux chevaux de Louis-François Daudruy, nommé à cette fonction à Dunkerque en 1789.
Complètement rénovée, l’ancienne ferme Daudruy a laissé la place à l’Espace du Maître de Poste, haut lieu multi-culturel de la commune, où se succèdent les bals musettes, expositions et autres conférences.

Les alentours

Les écuries de Vernaelde

Inaugurées le 28 mars 2009, les Écuries de Vernaelde de Coudekerque-Branche, site d'une superficie de 11 hectares, illustrent un patrimoine culturel et historique très riche tout comme le parc d'agglomération du Fort Louis et le Château Lesieur.

Le musée Matisse

Depuis les 1ères peintures faites à Bohain jusqu'à l'oeuvre accomplie de la chapelle de Vence, le parcours à travers l'oeuvre de Matisse est un cheminement dans la couleur, dans la somptuosité des matières, la beauté des modèles, la passion du dessin et l'amour de la poésie.

Musée départemental Matisse
Palais Fénelon
Place du Commandant Richez
59360 Le Cateau-Cambrésis

salle molière
ferme